Comment fonctionne l'épilation IPL ?

Il s’agit d’une épilation longue durée, quasi définitive. Le principe de ce type d’épilation est le même qu’avec l’épilation laser. Il s’agit d’utiliser des rayons lumineux de longueurs d’ondes prédéfinies, qui sont absorbés par la mélanine, le pigment du poil. Lorsque la lumière est absorbée dans le poil, elle se transforme en chaleur qui le détruit.
Si le poil est en phase de croissance (phase anagène), les cellules germinatives du poil, responsables de la repousse sont détruites.
Si le poil est en phase de latence (catagène) ou en phase de repos (phase télogène), le follicule pileux peut contenir un nouveau poil en devenir, qui ne sera pas touché par la lumière. Il existe de plus des poils plus profonds, plus difficiles à atteindre et des poils endormis en réserve, qui se réactivent.
Ceci explique qu’il faut parfois plusieurs séances pour traiter un follicule pileux.

Quelles zones peuvent être traitées par épilation IPL ?

Toutes les zones du corps sauf les sourcils (par manque de précision) :
visage, bras, épaules, dos, thorax, aisselles, ventre, fesses, maillot, cuisses, jambes, pieds, mains

Combien de séances d'épilation IPL faut-il prévoir ?

Il est toujours très difficile de prévoir avec précision combien de séances seront nécessaires. Cela dépend du type de poils, de leurs couleurs, de la couleur de la peau, de l’implantation des poils dans la peau, du niveau hormonal, de certain traitements, …
En moyenne, on peut raisonnablement annoncer 6 à 8 séances, toutes les 4 à 6 semaines.
Pour le visage (lèvre supérieure, 8 à 10 séances)

Il faudra ensuite 1 à 2 séances / an d’entretien pendant 2/3 ans.

Est-ce que l'IPL va me débarrasser définitivement de tous mes poils ?

Non, pas vraiment. Les poils ne sont pas tous éliminés au terme du traitement, et certain repoussent. Cependant le type de poils restant est clair, fin, clairsemé, souvent invisible. Elle donne l’illusion d’une épilation complète et définitive, souvent très satisfaisante.

Est-ce que l'IPL est efficace sur tous types de poils ?

Non, elle est inefficace sur les poils blancs, roux, très clairs ou trop fins (duvet clair).

La seule technique définitive est l’épilation haute fréquence. Il est possible de débuter quelques séances d’épilation IPL et de terminer avec l’épilation haute fréquence.

Quelles sont les précautions à prendre avant la séance d'épilation IPL ?

Il faut raser les poils 2 à 3 jours avant l’épilation
Il ne faut pas les décolorer
Il ne faut pas être bronzé (risque de brûlure)
Il ne faut pas prendre de traitement médicamenteux photosensibilisant (risque de brûlure)

Comment se déroule la séance d'épilation IPL ?

Le médecin applique le cristal froid de l’appareil sur la zone à traiter et déclenche un flash lumineux. L’opération sera répétée sur toute la zone à traiter.
Après le traitement une crème apaisante est appliquée sur la zone.
Le patient peut ressentir une légère brûlure, la peau peut être rouge, avec un léger oedème.
Les poils tombent progressivement pendant une quinzaine de jours.

Quels sont les effets indésirables de l'épilation IPL ?

  • sensation de brûlure
  • rougeur
  • oedeme
  • trouble de la pigmentation (tâches brunes ou taches claires). (effet imprévisible mais transitoire)
  • augmentation paradoxale de la pilosité (effet imprévisible, rare, se traitant par épilation haute fréquence)

Quelles sont les contre-indications de l'épilation IPL ?

  • grossesse
  • déficit immunitaire
  • chimiothérapie
  • antibiotique
  • photosensibilisant
  • traitement anti acné
  • peau très foncée (possible avec des paramètres adaptés, mais risque de brûlure)
  • zone tatouée ou maquillage permanent sur la zone à traiter
  • zone cutanée lésée ou infectée
  • zone de grain de beauté volumineux, ou irrégulier, ou récemment modifié
  • prise d’autobronzant